Plus de la moitié des pilotes engagés en MotoGP en 2019 disposeront d’un nouveau responsable de leur équipe technique. Douze des 22 inscrits devront en effet prendre leurs marques avec un chef mécanicien, ou ingénieur, différent de celui avec lequel ils travaillaient cette année. Ce sera le cas, de façon assez logique, pour les quatre rookies, mais pas seulement.

Lire aussi :

Jorge Lorenzo n’a pas pu être suivi par Cristian Gabarrini lors de son passage de Ducati à Honda, et il sera donc associé à Ramon Aurín, jusqu’ici aux côtés de Takaaki Nakagami chez LCR. Le pilote japonais va désormais travailler avec Giacomo Guidotti, qui officiait précédemment dans le stand de Dani Pedrosa.

Chez Yamaha, trois des quatre chefs mécaniciens changent pour la saison prochaine et seul Valentino Rossi conserve à ses côtés le même responsable. Maverick Vinales a souhaité recruter Esteban Garcia, qui secondait jusqu’à présent Bradley Smith et a déjà travaillé avec l’Espagnol par le passé, lorsqu’ils ont remporté ensemble le titre Moto3. Par conséquent, Ramon Forcada intègre le team Petronas, nouvellement inscrit en MotoGP, où il accompagnera Franco Morbidelli. De l’autre côté du stand, Fabio Quartararo travaillera avec Diego Gubellini.

Il y a moins de changement chez Ducati. Le rookie Pecco Bagnaia connaît la nouveauté en étant associé à l’expérimenté Cristian Gabbarini, qui reste dans le giron des Rouges bien qu’il n’officie plus au sein de l’équipe officielle. Danilo Petrucci intègre le team factory toujours accompagné par Daniele Romagnoli, tandis qu’Andrea Dovizioso et Jack Miller ne changent ni d’équipe ni de chef mécanicien. Ceux qui étaient en poste chez Avintia conservent leur place, ce qui signifie que Karel Abraham, qui rejoint l’équipe, sera associé à Paolo Zavalloni, qui a travaillé avec Loris Baz puis Xavier Siméon au préalable.

Pas de changement non plus chez Tech3, si bien que Miguel Oliveira aura le privilège d’être associé à Guy Coulon. Johann Zarco, lui, rejoint l’équipe officielle KTM aux côtés de Marcus Eschenbacher, qui a quitté le team d’Aleix Espargaró en cours de saison.

Lire aussi :

Chez Aprilia, l’Espagnol travaillera avec Antonio Jimenez, un visage connu du paddock après avoir notamment œuvré aux côtés de Carlos Checa et de Marco Melandri par le passé. Quant à Andrea Iannone, après avoir été suivi par son chef mécanicien lors de son passage de Ducati à Suzuki il y a deux ans, il fait cette fois face à la nouveauté en travaillant avec Fabrizio Cecchini, homme de confiance du team Gresini depuis des années.

Enfin, nouveau pilote Suzuki, Joan Mir sera associé à Francesco Carchedi pour sa première saison en MotoGP. Celui-ci travaillait cette année avec Karel Abraham dans l’Ángel Nieto Team.

Les pilotes 2019 et leur chef mécanicien respectif :