Aleix Espargaró fait indéniablement partie des pilotes les plus frustrés par la suspension des courses, lui qui s’était montré dithyrambique à l’égard de sa nouvelle machine au mois de février, lorsqu’il l’a testée à Sepang et Losail. S’il a grandement apprécié le repos et le temps passé en famille au début du confinement, le pilote espagnol n’a pas tardé à tourner en rond dans sa …Continuez de lire