Chaz Davies, qui avait hérité de la pole position après sa quatrième place lors de la Course 1, a pris le meilleur départ en plongeant en tête dans le virage 1, devant Tom Sykes, Toprak Razgatlioglu, ainsi que Michael Ruben Rinaldi.

Ce dernier a réussi à se défaire de son ancien rival turc du Superstock à l’épingle du virage 5, alors que pendant ce temps Rea parvenait à refaire son retard en revenant de la neuvième position pour s’emparer de la troisième place dès la fin du premier tour.

Davies a maintenu un avantage de six dixièmes de seconde sur Sykes, qui parvenait à repousser une attaque de son coéquipier Rea dans le virage 5 au troisième tour, cette passe d’armes permettant à Melandri de se rapprocher.

Nouveau duel homérique entre Rea et Davies

Mais ce n’était que partie remise pour Rea, qui allait un peu plus tard faire l’intérieur sur Sykes dans le virage 13 pour s’emparer de la deuxième place, Melandri lui emboîtant le pas dans le virage 5 deux tours plus tard.

Une fois débarrassé de son coéquipier, Rea n’a fait qu’une bouchée de l’avance de Davies, alors évaluée à 1″2. Le Nord-Irlandais n’a pas attendu longtemps avant de porter sa première attaque, dans le premier virage du huitième tour, mais est parti large en sortie et a laissé son adversaire gallois reprendre l’avantage.

Lire aussi :

Rea est ensuite revenu à la charge deux boucles plus tard, toujours dans le premier virage, mais Davies a pu répliquer avec succès dans le virage 5, pendant que son coéquipier Melandri profitait du duel pour se rapprocher de la tête de course.

Ce n’est qu’au 12e tour que, finalement, Davies a dû se résigner à rendre les armes, avant de se voir menacé par Melandri, qui le dépassait à son tour une boucle plus tard.

Van der Mark opportuniste

Les deux Ducati sont alors parties large, ce qui a laissé une formidable opportunité à Michael van der Mark pour se faufiler à la deuxième place, et entamer une remontée sur Rea. Dans un premier temps, cette opération fut couronnée de succès, le Néerlandais revenant à six dixièmes de seconde du pilote Kawasaki.

Mais cet écart allait finalement constituer une butée, et Rea préserva l’avantage jusqu’au drapeau à damier pour enchaîner sur une sixième victoire de suite et étendre désormais son avance au championnat à 116 points.

Lire aussi :

Derrière les deux hommes de tête, Melandri prenait donc l’ascendant sur Davies – souffrant toujours de la clavicule droite – pour compléter le podium, le Gallois ayant tout de même réussi à s’adjuger la quatrième place face à Sykes.

Lorenzo Savadori termine pour sa part à la sixième place, devant son voisin de garage Eugene Laverty, alors que Rinaldi, Loris Baz et Xavi Forés, complètent le top 10.

Razgatlioglu a quant à lui dû remiser ses espoirs d’un deuxième podium en Superbike à plus tard, après avoir chuté dans le virage 10 du 13e tour, rejoignant Jakub Smrz et Román Ramos sur la liste des abandons.

Portugal Portimão – WSBK – Course 2