D’une longueur de 4,185 km, Le Mans est un circuit complet, avec un premier virage très rapide mais aussi une série de virages lents qui, dans le compromis que doivent opérer les équipes techniques, tendent à prendre le dessus. Le tracé comporte au total neuf virages à droite et cinq à gauche, entrecoupés de courtes lignes droites. Son caractère stop-and-go fait la part belle à la stabilité aux freinages, à la maniabilité dans les changements de direction et à la traction. Les réaccélérations y sont en effet primordiales, bien plus que les vitesses de pointe, dont le record compte 39,9 km/h de moins que celui du Mugello, où le MotoGP fera étape après la Sarthe. Notons par ailleurs que, depuis l’an dernier, la ligne de départ est positionnée 145 m plus loin afin d’offrir un meilleur point de vue aux spectateurs.

Lire aussi :

Chiffres clés
Nombre de tours 27
Longueur du circuit 4,185 km
Nombre de virages 14 (9 à droite, 5 à gauche)
Ligne droite la plus longue 674 m
Largeur de la piste 13 m
Distance de course  112,995 km
Vitesse moyenne record 163,2 km/h
Vitesse de pointe record 316,6 km/h
Record de la pole position 1’31″185 (Johann Zarco, 2018)
Record du tour en course 1’32″309 (Maverick Viñales, 2017)
Circuit MotoGP - Le Mans

Le Mans vu par…

Paul Trevathan (chef mécanicien Pol Espargaró) : “La première chose qui fait que Le Mans est une piste compliquée, c’est la météo. Dans cette partie du monde, à cette époque, il peut y avoir 30°C comme 10°C. Le gros challenge est donc d’essayer de faire en sorte que les pneus et tout le reste fonctionnent dans chaque situation. C’est un peu compliqué. Je pense que le nouvel asphalte posé il y a quelques années [fin 2016, ndlr] aide beaucoup : le temps des highsides en pneus froids est passé et c’est beaucoup plus sûr pour les pilotes.”

Zoom sur…

L’allocation Michelin pour le GP de France

La gamme 2019 des pneus Michelin MotoGP

La gamme 2019 des pneus Michelin MotoGP

  • Pneus slicks :

Avant :

Soft (bande blanche)

Medium (pas de bande)

Hard (bande jaune)

Arrière :

Soft (bande blanche) – Asymétrique, côté droit plus dur

Medium (pas de bande) – Asymétrique, côté droit plus dur

Hard (bande jaune) – Asymétrique, côté droit plus dur

  • Pneus pluie :

Avant :

Soft (bande bleue)

Medium (pas de bande)

Arrière :

Soft (bande bleue) – Asymétrique, côté droit plus dur

Medium (pas de bande) – Asymétrique, côté droit plus dur

Piero Taramasso (responsable deux roues pour Michelin Motorsport) : “C’est l’un des week-ends les plus importants de la saison pour nous. C’est notre Grand Prix national, les fans viennent nombreux pour nous supporter et Michelin est aussi fortement représenté sur place. Tout le monde attend qu’on soit performant, il est donc impératif qu’on offre un beau spectacle. Nous détenons plusieurs records au Mans, c’est un circuit référence pour nous car l’asphalte est parfait depuis le resurfaçage. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne va pas chercher à progresser. Nous proposons de nouvelles gommes ajoutées à la gamme après les tests du début d’année et elles vont sans doute permettre aux pilotes d’améliorer leurs performances, comme ce fut le cas à Jerez dernièrement, et participer à ce qui devrait être une nouvelle superbe course.”

France Le palmarès du GP de France depuis 10 ans :

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Voir aussi :