Entré au calendrier en 1980 à l’époque où il se faisait appeler Grand Prix des Nations, le circuit de Misano a vu passer bien des champions, mais il a choisi de rendre un hommage permanent à deux d’entre eux : Marco Simoncelli, qui résidait tout près de là et dont le circuit porte le nom, et Daijiro Kato dont le nom a été donné à la rue menant à l’entrée principale.
Même si le …Continuez de lire