Depuis l’arrivée de Marc Márquez en MotoGP, Jorge Lorenzo a été le seul à le priver d’un titre, en 2015. Le #93 a, à lui seul, modifié l’équilibre du championnat qui, depuis que Valentino Rossi avait rejoint Yamaha en 2004, avait pris une tournure souvent favorable à la marque d’Iwata, à qui six titres sur neuf étaient revenus. Depuis 2013, c’est l’inverse : Márquez et Honda n’ont …Continuez de lire