Aprilia a confirmé ce jeudi le prolongement du contrat d’Aleix Espargaró, qui a signé pour deux années de plus.

Aleix Espargaró restera chez Aprilia pour deux ans de plus, ainsi que l’a confirmé le constructeur italien ce jeudi, à la veille des premiers essais du Grand Prix de France, cinquième manche de la saison MotoGP.

Les négociations entre l’aîné des frères Espargaró et Aprilia ont duré plus d’un mois. En marge de la troisième manche du championnat, à Austin, il avait reconnu que beaucoup de chemin restait encore à parcourir et qu’il attendait un geste de la part de Noale. Celui-ci semble donc être arrivé, tant sur l’aspect économique qu’en lui donnant la possibilité de signer pour deux ans.

Arrivé dans le giron du constructeur italien en 2017, le Catalan est donc assuré d’une période de quatre ans minimum avec la même équipe, ce qui ne lui était encore jamais arrivé dans ce championnat. Durant sa première année avec la RS-GP, Aleix Espargaró s’est classé sept fois dans le top 10, avec pour meilleurs résultats deux sixièmes places. Cette année, il a connu trois abandons mécaniques en l’espace de quatre courses et n’a donc marqué que les points de la dixième place à Austin.

L’officialisation d’Espargaró intervient après celle de Rins chez Suzuki, arrivée ce matin. Parmi les six constructeurs engagés en MotoGP, seul Ducati n’a donc encore annoncé aucun pilote factory pour la saison prochaine. Et cette équipe ainsi que Suzuki sont justement des pivots de la décision qui sera prise quant au deuxième pilote Aprilia, sachant que Danilo Petrucci ou encore Andrea Iannone intéressent le constructeur de Noale, mais tous deux sont suspendus à une décision de l’une et l’autre des marques.

Jorge Lorenzo fait office de pièce maîtresse du jeu d’échecs, car s’il devait changer d’équipe, il se tournerait vers Suzuki, qui n’aurait ainsi plus de guidon à pourvoir compte tenu du fait qu’Álex Rins est lui-même assuré de garder sa place.

Les pilotes officialisés en MotoGP pour 2019 :

* Constructeur à confirmer