Le troisième pilote Ducati a été victime d’une lourde chute ce vendredi, au Mugello, provoquant l’interruption de la séance MotoGP.

La deuxième séance d’essais libres du Grand Prix d’Italie a été interrompue environ 20 minutes sur drapeau rouge à la suite de la violente chute de Michele Pirro.

Au guidon de la troisième Ducati factory, le pilote italien dispute cette semaine sa première wild-card de la saison, comme c’est désormais devenu la tradition pour lui au Mugello. Auteur du deuxième temps de la séance d’ouverture, ce matin, il a lourdement chuté alors qu’il entamait son sixième tour de la séance.

C’est à San Donato, où se situe le freinage le plus impressionnant du Mugello et où venait justement d’être battu le record absolu de la vitesse de pointe, que Pirro est sorti de la piste, dans un accident survenu une dizaine de minutes après le début des EL2.

Les images montrent que sa Ducati a été déséquilibrée en bout de ligne droite avant qu’il n’en soit éjecté avec une violence impressionnante. Retombé lourdement au sol, il a ensuite glissé dans le gravier avant de s’immobiliser.

Immédiatement secouru dans le bac à gravier, Pirro a été évacué en ambulance un quart d’heure après sa chute et c’est à cet instant qu’il a été officiellement indiqué qu’il était conscient, après une attente pesante sur le circuit italien. Pirro est à présent transporté au centre médical du Mugello pour des examens et la séance va reprendre à 14h41 pour les 28 minutes restantes.