Yamaha a opéré en Thaïlande un rebond qui n’est pas passé inaperçu, obtenant son premier podium depuis le GP d’Allemagne grâce à Maverick Viñales, doublé d’une quatrième place pour Valentino Rossi et d’une cinquième place pour Johann Zarco. Hafizh Syahrin, au guidon de la quatrième M1, a lui aussi réalisé de bien meilleures performances que ces dernières semaines pour cette première épreuve à Buriram.

Si la victoire s’est bel et bien jouée entre les deux hommes forts du moment que sont Marc Márquez et Andrea Dovizioso, Viñales et Rossi auront disputé toute la course aux avant-postes, l’Italien menant même pendant six tours. Mais le numéro 25 a, comme souvent, réalisé une bonne fin d’épreuve, jusqu’à prendre l’avantage sur son coéquipier dans le 20e tour. Et pour eux comme pour les prétendants à la victoire, tout s’est joué dans le dernier virage.

Lire aussi :

Si la manœuvre a échappé sur le moment à la retransmission télévisée, focalisée sur le duel décisif entre Márquez et Dovizioso, d’autres images ont par la suite révélé pourquoi Valentino Rossi, qui se trouvait jusqu’alors dans la roue de Maverick Viñales, avait finalement passé la ligne d’arrivée à 1″2 de l’autre M1 officielle.

Il s’avère que, dans un dernier effort pour tenter de prendre une place sur le podium, Rossi venait de retarder le plus possible son freinage à l’entrée du dernier virage, jusqu’à être sur le point de heurter la roue arrière de son coéquipier, qu’il a finalement évité de justesse.

Interrogé par MovistarTV, Rossi a confirmé que les deux M1 avaient bien failli se toucher et qu’un Grand Prix en passe de rapporter un bon résultat global à Iwata aurait donc pu se transformer en désastre alors que l’arrivée était en vue.

“Oui, oui, oui, j’ai essayé, parce que dans le dernier tour j’ai pu me rapprocher un peu, Marc et Dovi bataillaient devant et Viñales a perdu un peu [de temps]. Je me suis dit qu’il fallait que j’essaie, mais je suis arrivé un peu tard dans le dernier virage, j’ai essayé et puis j’ai vu que je n’y arriverais pas et j’ai relevé la moto pour éviter de le toucher,” explique Valentino Rossi.

Viñales, pour sa part, a admis après la course : “Je savais que Valentino allait tout tenter. Je ne pouvais pas le voir mais j’ai entendu qu’il arrivait et ensuite j’ai remarqué qu’il me passait sur le côté.”

Fort heureusement, Rossi a habilement relevé sa moto et ainsi évité le contact, ce qui explique qu’il ait élargi sa trajectoire avant de pouvoir terminer la course et passer la ligne d’arrivée avec en poche les points de la quatrième place.